Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Ecole

Mardi 20 septembre 2016 / Daniel Bordür

Trois écoles maternelles ont des effectifs qui mériteraient, selon les parents mobilisés, un poste supplémentaire : Vauthier à Pontarlier (photo ci-contre), Besançon-Montrapon et Jougne. Les deux premières n'ont pas de nouvelles de l'Administration malgré une occupation, la troisième pourrait récupérer un demi-poste...

Jeudi 8 septembre, pendant un rassemblement d'une soixantaine d'enseignants en grève devant le rectorat à Besançon. (Photo Daniel Bordur)

Vendredi 9 septembre 2016 / Daniel Bordür

La baisse démographique dans le primaire (moins 1200 élèves) combinée à une légère augmentation de la dotation en postes sur l'académie (dix) ne peut masquer l'impréparation de la réforme du collège contre laquelle les enseignants ont été peu nombreux à faire grève... sauf à Saint-Claude

Jeudi 9 juin 2016 / Daniel Bordür

Une cinquantaine de Bisontins ont contribué à la rédaction d'un Manifeste pour l'école publique qui s'en prend à la loi réformant les rythmes scolaires et au principe de la contribution, modique, des familles bisontines qui sont appelées à participer au financement du dispositif à la rentrée. Son coordinateur Benoît-Maillard-Salin s'en explique.

Vendredi 11 mars 2016 / Daniel Bordür

Une opération collège mort se tient lundi 14 mars à Vauvillers et Luxeuil en même temps que la discussion du projet au Conseil départemental. Dans le Doubs, c'est la carte scolaire du primaire qui provoque les mobilisations de parents et élus locaux.

Jeudi 28 janvier 2016 / Daniel Bordür

 L'école supérieure du professorat et de l'éducation de Besançon accueille Enfants juifs à Paris, 1939-1945, jusqu'au 6 février. Une dizaine de panneaux avec un document et un court texte font le tour de l'essentiel à savoir pour aborder ce sujet parfois difficile à évoquer devant de jeunes élèves.

Mardi 26 janvier 2016 / Daniel Bordür

Le malaise est palpable à entendre les fonctionnaires décrire l'accroissement des contraintes de tous ordres sur leur travail. Une infirmière du CHU souligne que 40% des violences déclarées sont entre collègues. Les mutualisations à l'université et dans les collectivités, la réforme des collèges sont dans le collimateur des personnels, peu nombreux dans la rue.

Mercredi 16 septembre 2015 / Daniel Bordür

La maternelle est juste en dessous du seuil d'ouverture d'une cinquième classe, l'élémentaire a perdu de justesse sa septième classe... « On se bat depuis plusieurs années », expliquent les parents qui attendent de nouveaux élèves allophones. L'administration reste droite dans ses bottes. Une nouvelle action est annoncée vendredi 18.

Pages