Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Economie

Mardi 8 septembre 2015 / Invité

Ancien gestionnaire-financier à la banque Paribas-Luxembourg, le Jurassien Pierre-Emmanuel Scherrer enseigne la gestion et l'économie des entreprises. Il a décortiqué le montage des deux projets de center parcs de Poligny et du Rousset (Saône-et-Loire) dont il ressort que les investisseurs institutionnels pressentis mais toujours inconnus, souscriraient des obligations rémunérées à près de 7%, un taux important qui reflète un risque auquel les collectivités sont, de son point de vue, excessivement exposées.

Accès libre

Jeudi 23 février 2017 / Daniel Bordür

Éleveur de vaches montbéliardes à comté à Hautecourt, près de Clairvaux-les-Lacs (Jura), cet ancien responsable syndical et coopératif est sans cesse en réflexion sur le métier et la fonction de paysan. Auteur d'un premier livre auto-édité, il en prépare un second.

Jean-Paul Tonot : « le troisième fromage gratuit, ça ne peut plus durer, notre travail a un prix ! » (Photos Daniel Bordur)

Mercredi 8 février 2017 / Daniel Bordür

Selon la FDSEA, la « ferme de Haute-Saône » a perdu près de 100 millions d'euros en 2016. A cause d'une météo qui a ruiné la récolte de céréales et de la surproduction de lait standard qui a conduit les industriels à imposer une grosse pression sur les prix. Une quarantaine d'exploitations sont menacées de disparition. Et seulement deux départs à la retraite sur trois sont compensés.

Jeudi 2 février 2017 / Invité

Les vétérinaires du Groupement d'intervention et d'entraide Zone Verte, basé à Arbois, considèrent que les conditions d'élevage des volailles du Sud Ouest sont favorables à la diffusion de la grippe aviaire. Dans cette tribune, ils estiment que « la concentration actuelle de la production de poussins et canetons est une folie qui ne peut aboutir qu'à des catastrophes... »

Mercredi 4 janvier 2017 / Daniel Bordür

Les recettes transférées sont limitées à 141 millions. La Haute-Saône est le seul des huit départements de Bourgogne-Franche-Comté à ne pas avoir conclu d'accord de compensation financière du transfert des transports interurbains et scolaires : il devrait en effet payer 11,5 M€ par an à la région... Les régies départementales du Doubs et du Jura devraient intégrer une SPL (société publique locale) régionale à créer avec les agglomérations.

Mercredi 7 décembre 2016 / Daniel Bordür

Dix ans après que la filière comté a banni les OGM de l'alimentation des vaches, le soja régional connaît un regain d'intérêt de la part des coopératives agricoles qui investissent dans la transformation des protéines végétales. Dans le même temps, la pression est mise sur la filière saucisse de Morteau et Montbéliard qui n'interdit toujours pas les OGM, avec un fabriquant passé au bio, par définition sans OGM...

Mercredi 30 novembre 2016 / Daniel Bordür

La grève massivement suivie lundi 28 novembre par les postiers de Besançon survient dans un contexte d'aggravation des conditions de travail alors que la poursuite des fermetures de bureaux, après le monde rural, devrait toucher le milieu urbain. Pour les usagers, le transfert du traitement du courrier comtois à Dijon explique certains retards de distribution.

Mardi 29 novembre 2016 / Daniel Bordür

Plusieurs associations de gauche plus ou moins critiques ont organisé un débat suivi par près de 400 personnes sur cette question autant politique, sociale et culturelle qu'économique. A entendre la députée Barbara Romagnan, le journaliste Guillaume Duval et l'économiste belge Gérard Valenduc, c'est un bon sujet qui permettrait à la primaire de la gauche de « ne pas courir derrière le FN ».

Les statistiques, ici la seule catégorie A pour la grande région Bourgogne-Franche-Comté, permettent de distinguer les populations selon l'âge et le sexe. (Source Direccte, Pôle-emploi)

Jeudi 24 novembre 2016 / La rédaction

Cela représente une baisse de 0,6% en un an toutes catégories confondues. La baisse est 4,2% en un an pour la seule catégorie A des chômeurs n'ayant eu aucune activité, soit 2470 inscrits de moins. Au niveau national, la baisse en un an de la catégorie A (102.000 inscrits en moins, soit 2,8%) est nuancée par la hausse de 84.400 inscrits (6,4%) pour toutes les catégories de demandeurs d'emplois.

Accès libre

Pages