Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Energie

/ Toufik-de-Planoise

« Action non-violente COP21 » décrochait ce matin le portrait officiel d’Emmanuel Macron qui trônait dans la mairie de Roche-lez-Beaupré, un village proche de Besançon. Une dizaine de militants a mené cette action pacifique qui s’inscrit dans un mouvement national, dont l’objectif est de protester contre la passivité du gouvernement à œuvrer concrètement sur les questions sociales et environnementales.

Accès libre

/ Daniel Bordür

Le parc éolien de Chamole (Jura) est inauguré samedi 29 septembre, près d'un an après sa mise en service, mais avant la finalisation des coopératives qui portent l'achat d'une machine par 620 particuliers et 17 actionnaires publics ou de l'ESS. Ces outils devraient à l'avenir porter d'autres projets, expliquent leurs présidents, Jean-Louis Dufour et Gérard Magnin.

/ Daniel Bordür

Des syndicalistes CFDT ont effectué en octobre une visite guidée du chantier éolien de Rougemont avec Xavier Degois, chargé de développement d'Opale, qui a expliqué le long cheminement d'un projet. La réflexion pour desserrer l'emprise de la finance anglo-saxonne passe par l'investissement citoyen et celui des collectivités, à l'image de la coopérative Jurascic, créée très récemment. 

/ Daniel Bordür

Le Schéma régional climat air énergie de 2012 prévoit de multiplier par vingt la production d'énergie éolienne en Franche-Comté. Lors d'une visite du parc à Mésandans, Marie-Guite Dufay a défendu l'idée d'une part de financement citoyen participatif sur chaque site. Ça tombe bien, la coopérative Jurascic, créée en septembre, est là pour ça.

/ Daniel Bordür

Onze clubs d'investisseurs réunissant plus de 150 Jurassiens ont promis d'apporter la moitié de l'objectif de 500.000 euros. Cette somme permettrait que les citoyens soient les premiers actionnaires d'une société d'économie mixte qui doit acheter l'une des six machines du parc éolien. La mise en service est programmée pour décembre 2017.

/ Daniel Bordür

Ensemble Mobiliser nos énergies avait été créé dans la foulée du projet de parc éolien sur la côte de Moini, près de Quingey. L'incertitude de cette perspective conduit le collectif à rechercher d'autres projets fédérateurs à soutenir pour participer à la transition énergétique.

Pages