Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Partis

/ Daniel Bordür

L'adjoint à l'urbanisme de Besançon, tête de file du PS qui a interrompu les discussions avec le reste de la gauche, souhaite des clarifications sur la forme et le fond. Par exemple sur la double fonction de maire et président de l'agglo, ou encore sur l'économie ou l'évolution des Vaîtes…

/ Daniel Bordür

Le PS a « interrompu » les discussions avec EELV et le PCF dans la perspectives des élections municipales de 2020, tandis que Barbara Romagnan proposait de « fédérer » tout le monde avant de se raviser devant le scepticisme suscité. 

L'éphémère proposition de Barbara Romagnan, lire ici
Nicolas Bodin (PS) : « il faut entrer en campagne », lire .
Anne Vignot (EELV) : « c'est encore difficile d'être derrière une écologiste », lire ici.
Thibaut Bize (PCF) : « le PS bloque sur la gratuité des transports », lire .

/ Daniel Bordür

L'association qui semble porter l'ambition d'Alexandra Cordier au sein de LREM en vue des municipales bisontines devrait sortir des questions de pure forme et présenter ses « propositions phares » après avoir auditionné ou rencontré 110 personnes. Son président Serge Bianconi explique que ce travail a été préparé avec Jean-Louis Fousseret, Myriam Lemercier, Guéric Chalnot et quelques autres.

/ Daniel Bordür

Après qu'Anne-Sophie Pelletier a parlé de « dignité », la tête de liste Manon Aubry a ravi l'auditoire par sa fraicheur, sa défense des fromages AOP et sa critique des paradis fiscaux. Alexis Corbière a dénoncé « l'hypocrisie » macronienne sur les ventes d'armes à l'Arabie Saoudite. Jean-Luc Mélenchon a philosophé, préférant Les Lumières aux racines chrétiennes, proposant une Europe du Club Med' et assurant : « le moment viendra, nous gouvernerons le pays… »

/ Jean Christophe Tardivon

En meeting avec Laurent Wauquier, Christine Bouquin, Arnaud Danjean, Annie Genevard et Jacques Grosperrin devant 700 personnes venues de toute la Bourgogne-Franche-Comté, la tête de liste LR pour les élections européennes, François-Xavier Bellamy défend « la tradition chrétienne » de l'Europe, un oeil sur l'extrême-droite en parlant immigration, l'autre sur LREM en parlant PAC et refondation… 

/ Daniel Bordür

EELV du Grand Besançon constate que le projet « a présenté de profondes évolutions qui remettent en cause son bien-fondé », demande la suspension des travaux et un audit afin de le « remanier » en fonction des « nouveaux éléments » survenus depuis son lancement. « On était en train de perdre notre âme », explique dans un entretien à Factuel la co-secrétaire locale du parti, Cécile Prudhomme.

Pages