Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Politique

Lundi 24 septembre 2018 / Daniel Bordür

L'opposition de gauche demandait que les médecins des cinq centres de planification familiale de la collectivité puissent pratiquer des IVG médicamenteuses afin de faire progresser l'égalité d'accès à l'acte... La majorité de droite, qui a eu un débat interne sur le sujet en mai 2016, s'y est refusé, renvoyant à un hypothétique état des lieux avant d'agir, et pointant la responsabilité de l'équipe Jeannerot...

Jeudi 20 septembre 2018 / Daniel Bordür

Etape nécessaire vers la Communauté urbaine, Le transfert de compétences, dont la voirie, de la commune à l'agglo, a obtenu un large consensus dans les votes du conseil municipal de Besançon, malgré un coup de sang des élus LR (photo). La gauche municipale EELV-PCF s'est démarquée des opérations d'urbanisme qui « stérilisent les sols à vocation agronomique », des Vaîtes aux Planches-Relançons...

Mercredi 12 septembre 2018 / Daniel Bordür

L'hypothèse aujourd'hui plausible d'une quadrangulaire au second tour permet d'envisager de nombreux scénarios. Dont la présence d'une liste de LREM-centre-droit conduite par l'ancien écologiste Eric Alauzet. Mais la gauche dont il se réclame encore un peu, n'a pas perdu d'avance. La preuve, elle commence à préparer l'échéance.

13 décembre 2015 au Kursaal. Marie-Guite Dufay gagne le second tour des régionales avec 34,7% et obtient 52,4% à Besançon... (photo d'archives DB)

Mercredi 12 septembre 2018 / Daniel Bordür

Depuis 1977, à Besançon, la droite n'a gagné qu'un premier tour local lors des municipales de 1983, avant de perdre de peu le second... La ville vote à gauche à tous les scrutins : législatives, présidentielles, régionales, départementales, européennes... La droite a aussi gagné le premier tour de la présidentielle et des législatives de 2007, mais perdu le second...

Mercredi 12 septembre 2018 / Invité

Dans un « appel à toute la gauche bisontine », l'adjoint à l'éducation anticipe une alliance LREM-UDI-MODEM, implore le PS, EELV, Générations.s, le PCF et la France Insoumise « d'accepter a minima... de se parler » et demande au PS de « se rendre compte qu'il n'est plus hégémonique et doit composer ».

Accès libre

Pages