Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Presse

/ La rédaction

De Marie-Guite Dufay à Edwy Plenel en passant par Barbara Romagnan et Aurélie Trouvé, Claire Arnoux, Nicolas Bodin et Anne Vignot, 122 personnalités locales, régionales et nationales, des écrivains et des militants, des associations et des syndicats sont les premiers signataires de ce texte qui considère que le renvoi devant le tribunal correctionnel d'un correspondant de Factuel et d'un reporter de Radio BIP est une instrumentalisation de la justice par le pouvoir politique. 

Accès libre

/

Le Syndicat national des journalistes ne mâche pas ses mots après l'adoption du Schéma national du maintien de l’ordre : « Sous Christophe Castaner, la liberté de la presse a été sérieusement piétinée avec plus de 200 journalistes empêchés de travailler par les forces de police et de gendarmerie. Gérald Darmanin, lui, propose carrément aux journalistes couvrant les manifestations de se mettre au pas ! »

Accès libre

/

Deux chroniqueurs de Factuel ont lu la revue Front populaire créée cet été par le philosophe Michel Onfray qui défend l'union des souverainistes de gauche et de droite. Une publication qui « bouscule le prêt à penser » et « invite à réfléchir » pour Danièle Secrétant qui avoue cependant sa « surprise » d'y voir des publicités pour Valeurs actuelles et Causeur. Un « déversoir des remugles de la fachosphère » pour Georges Ubbiali qui estime qu'il s'agit de « préparer la voie à la constitution de l’arc de cercle autour de la candidature de Marine le Pen ».

/ La rédaction

Une sécheresse qui s'installe, plusieurs annonces de suppressions d'emplois chez Jacob Delafon, Maty, L'Amy, des détails sur le plan hydrogène, le départ polémique d'un fauve de la Citadelle de Besançon, un grave virus informatique, une marche blanche à Planoise, le crash d'un avion de guerre peut-être provoqué notamment par un manque d'entraînement du pilote... Voici une revue de presse des événements qui se sont déroulés pendant la semaine du 7 au 14 septembre en Franche-Comté.

Accès libre

Toufik de Planoise à nouveau au tribunal

Vendredi 11 septembre 2020

/ La rédaction

Notre correspondant local est cité à comparaître devant le tribunal de police de Besançon le 15 septembre pour « participation à une manifestation interdite » le 30 juillet 2019 alors qu'il la couvrait.

/ Daniel Bordür

En réclamant trois mois avec sursis, la procureure a prononcé les réquisitions les plus lourdes à l'encontre de notre collaborateur qu'elle accuse de ne pas assumer ses responsabilités dans l'échauffourée du 13 avril dernier. Or, même l'avocat de son déclencheur reconnaît que le coup de poing de son client est à l'origine de l'affaire. Me Stucklé, le défenseur de Toufik et Alex (de Radio BIP) insiste sur des images inexploitables, un contexte tendu, une police spectatrice et le respect de la liberté de la presse. Le jugement sera rendu le 16 mars.

Accès libre

Pages