Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Société

Des jeunes Bisontins ont ouvert un squatt pour migrants à la rue

Mardi 17 janvier 2017 / Daniel Bordür

Ils ne supportaient plus que des familles entières de demandeurs d'asile, fuyant notamment les violences persistantes en Albanie, se voient refuser des hébergements pendant l'instruction de leur dossier. Il y a un mois, ils ont investi un grand appartement vide depuis plusieurs années à deux pas du centre-ville et proposent de signer un bail précaire.

Vendredi 13 janvier 2017 / Daniel Bordür

Alors que le parquet de Montbéliard a commis une erreur de formulation de ses poursuites, la défense invoque la violation de la vie privée en faisant témoigner un généticien qui assure que l'ADN d'une personne donne des informations sur ses proches. Elle s'appuie aussi sur l'absence de nécessité du prélèvement pour la manifestation de la vérité. Plus de 300 personnes sont venues, parfois de loin, pour soutenir la militante. Délibéré le 19 janvier.

Lundi 2 janvier 2017 / Daniel Bordür

L'ancienne institutrice du Haut-Doubs et militante de la Confédération paysanne comparait jeudi 12 janvier devant le tribunal correctionnel de Montbéliard pour refus de prélèvement ADN après sa condamnation symbolique pour avoir participé au démontage de la ferme des 1000 vaches. La cour d'appel d'Amiens l'avait même reconnue lanceuse d'alerte ! Elle risque un an de prison. Une pétition a 3000 signatures le 6 janvier...

Vendredi 25 novembre 2016 / Invité

Comparant les convergences et différences des programmes santé des deux finalistes de la primaire de la droite et du centre, le professeur André Grimaldi, diabétologue, chef de service à la Pitié-Salpêtrière à Paris, cofondateur du Mouvement de défense de l'hôpital public, explique « pourquoi les personnes attachées à la Sécurité sociale et au Service public hospitalier ne devraient pas voter pour François Fillon ».

Accès libre

Jeudi 17 novembre 2016 / Daniel Bordür

Plus six ans après les constatations de l'inspection du Travail, la vice-procureure Margaret Parietti demande au sixième juge d'instruction saisi du dossier d'arrêter la procédure pour travail dissimulé en invoquant le doute qui doit profiter à La Poste. Son réquisitoire définitif sera sans nul doute contesté par le syndicat SUD-PTT, partie civile.

 

Pages