Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

CAGB

/ Daniel Bordür

Le réseau Ginko présentait un déficit d'exploitation de 1,3 million d'euros en 2001, année où les billets et abonnements ont augmenté de 5,3% et les voyages de 2,69%. Et la vitesse commerciale plafonne à 16,5 km/h. C'est ce qu'on lit dans le rapport annuel transmis pas Transdev, l'exploitant, à la Communauté d'agglomération du Grand Besançon.