Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Doubs

/ Toufik-de-Planoise

Partis du centre-ville, 800 Gilets jaunes ont rejoint en cortège Palente et tenté de bloquer le centre commercial Carrefour de Chalezeule. Une figure du mouvement, militant syndical FO, a reçu une lettre du préfet lui annonçant le considérer comme un meneur. Ce dernier estime que c'est de l'intimidation et qu'il n'y a pas de chef...

Accès libre

/ Daniel Bordür

L'adjoint à l'urbanisme de Besançon proclame représenter « une alternative à la droite macroniste et à la droite républicaine ». Visant d'abord la place de « premier des socialistes » qui sera soumise au vote des adhérents le 28 mars, il entend ensuite conduire une liste d'union de la gauche. Et si elle ne se fait pas, il souhaite que le PS y aille tout seul...

/ Daniel Bordür

Les 3700 mètres carrés de zones humides, les petits bois et les haies, les murets et bosquets abritent plusieurs espèces protégées par la loi. Ecureuils, hérissons, crapauds, grenouilles, tritons, oiseaux… risquent de dangereusement pâtir des travaux qui semblent imminents. La préservation du bois des Bicquey est curieusement présentée comme une compensation, obligatoire, aux destructions d'habitats programmées... 

/ Toufik-de-Planoise

Pas de provocation policière ni d'incident pour l'acte 10 de la mobilisation bisontine, mais des incompréhensions et des divergences sur le principe de la déclaration de manifester. Nouveauté : des « street-médics » ont fait leur apparition pour porter assistance en cas de besoin dans le cortège.

/ Michèle Tatu

La 21e rencontre de cinéma du CCPPO se tient du 25 au 27 janvier au petit Kursaal. S'ouvrant par deux longs métrages sur le procès de Nelson Mandela (ci-contre) et la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon, elle se poursuivra par des films sur la Rhodiaceta, forteresse ouvrière ou friche à graffiti, ou les travailleurs de Sochaux, avec le regard toujours neuf des groupes Medvekine.

/ Daniel Bordür

C'est l'analyse de l'adjoint à l'urbanisme et président du groupe PS du conseil municipal de Besançon dans l'édito d'un bulletin où il explique que les difficultés de la majorité sont tempérées par le programme de 2014. Il défend le principe d'une liste d'union de la gauche pour les municipales de mars 2020, excluant une alliance avec LREM sauf dans le cas bien improbable d'un RN à 45%...

/ Daniel Bordür

Une soixantaine de personnes ont approuvé ce principe après que ses initiateurs ont proposé un parcours contournant la préfecture pour éviter les incidents. Ils ont demandé à la police d'éloigner du cortège la brigade anti-criminalité « qui insulte les Gilets jaunes ». La préfecture refuse le passage par le tunnel sous la Citadelle. Des street-médics pourraient se mettre en place.

Pages