Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Franche-Comté

Mardi 8 septembre 2015 / Invité

Ancien gestionnaire-financier à la banque Paribas-Luxembourg, le Jurassien Pierre-Emmanuel Scherrer enseigne la gestion et l'économie des entreprises. Il a décortiqué le montage des deux projets de center parcs de Poligny et du Rousset (Saône-et-Loire) dont il ressort que les investisseurs institutionnels pressentis mais toujours inconnus, souscriraient des obligations rémunérées à près de 7%, un taux important qui reflète un risque auquel les collectivités sont, de son point de vue, excessivement exposées.

Accès libre

Jeudi 21 juin 2018 / Daniel Bordür

Membre du Pole de compétitivité des microtechniques basé à Besançon, le cluster Innov'Health (innovation en santé) assure qu'un règlement européen entrant en vigueur dans deux ans menace des « dizaines de milliers d'emplois » en France dans un secteur employant 8000 personnes en Bourgogne-Franche-Comté. Pour sa déléguée générale Céline Bouafia, les start-up ont besoin de quatre à cinq ans de trésorerie... Un député LREM lorrain craint un impact sur la Sécurité sociale...

Jeudi 7 juin 2018 / Daniel Bordür

L'agriculteur du Haut-Doubs poursuivi pour violences sur un témoin de ses épandages de lisier sur la neige et le garde-pêche Patrice Malavaux venu lui donner de l'information, s'est confondu en excuses et regrets. Le parquet a requis quasiment la même peine que celle infligée en mars par le TGI de Montbéliard (3 ans dont la moitié de sursis). « Ce n'est pas le procès de l'agriculture ou de l'épandage », a assuré la défense en plaidant le sursis intégral et en insinuant une provocation...  Délibéré dans un mois.

Lundi 4 juin 2018 / Daniel Bordür

Habitué du Festival de Caves, cet artiste lyonnais est dans deux spectacles de l'édition 2018 qui dure jusqu'à la fin du mois de juin. On l'avait apprécié dans Charly Chanteur et Amours de loin avec Léopoldine Hummel. Il va plus loin dans Les Garçons ne pleurent pas. Et s'attaque à Shakespeare avec Juliette...

Mercredi 30 mai 2018 / Daniel Bordür

Le directeur général de l'ARS avait heurté le 18 mai les 500 manifestants venus défendre une autre politique de santé, en snobant une rencontre programmée. Elle a finalement lieu jeudi 31 mai et doit envoyer des signaux au gouvernement tandis que le département du Doubs a émis, à huis clos, de « fortes réserves » sur le Projet régional de santé. Ni Besançon ni son agglo n'ont eu de débat public sur le sujet.

Lundi 28 mai 2018 / Daniel Bordür

Les joyeuses et inventives Marées populaires n'ont pas été des tsunamis : plus de 1000 personnes à Besançon, moins de 300 à Lons-le-Saunier... Elles ont surtout été des moments très attendus entre militants de multiples causes ayant besoin de se retrouver et réfléchir ensemble. A Besançon, cela s'est poursuivi par la Fête de l'Huma 25 (photo ci-contre) où toute la gauche était représentée.

Pages