Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Haute-Saône

/ Sonia Pignet

Depuis le 15 juillet, une bataille à coups de communiqués de presse s’est engagée entre le Conseil départemental de Haute-Saône et des associations de protection environnementale. En cause : le tracé du tronçon entre Corre et Port-sur-Saône de la véloroute V50, dite Voie bleue, qui relie Apach (Moselle) à Lyon. Si le préfet valide ce projet, les ONG préviennent déjà qu'elles saisiront le tribunal administratif.

/ Guillaume Clerc

Marie-Dominique Aubry, la candidate Les Républicains aux municipales de Vesoul, a déposé une main courante au commissariat contre le maire, Alain Chrétien, un ancien de son camp aujourd’hui candidat LREM à sa succession. Elle l’accuse de s’être présenté comme un officier de police judiciaire auprès d’un de ses soutiens qui distribuait des tracts, de l’avoir intimidé, agressé, fait ouvrir son sac et volé les tracts qui lui restaient. Lui nie farouchement ces accusations, mais les faits décrits dans la main courante déposée sont des délits, ce qui signifie qu’une enquête judiciaire est certainement en cours.
[Edit] Le bénévole qui distribuait des tracts affirme dans l'Est Républicain ne pas avoir subi d'agression ou d'humiliation, mais maintien avoir rencontré le maire et que celui-ci lui ai demandé d'arrêter la distribution. Fragile psychologiquement, il estime avoir été instrumentalisé et quitte l'équipe de campagne de Marie-Dominique Aubry.

/ Sonia Pignet

À l’initiative de la FNSEA et des JA, plusieurs manifestations et opérations escargot ont eu lieu partout en France mardi 8 octobre. Ils protestaient contre le marché commun Mercosur et pour dire leur colère face à ce qu’ils considèrent comme de l’agribashing. Reportage en Haute-Saône, où 170 tracteurs ont convergé vers midi non loin de Vesoul.

/ Sonia Pignet

Suite à la mort de Zachée dans le lac de Bonnal, le procureur de la République de Vesoul avait ému jusqu’à la presse nationale en lisant les premières phrases de ce qui était présenté comme le carnet intime écrit par ce jeune migrant. Il nous laissait même entendre qu’il serait rendu public… Mais, problème, outre l’atteinte à la vie privée de ce mineur, ce carnet n’a jamais existé. Ces mots sont issus d’un document juridique, rédigé avec l’aide de l’association Sol Mi Ré. Comme cela a aussi été dit, ce ne sont donc pas les gendarmes qui ont retracé son parcours…

/ Guillaume Clerc

Florence Parly, ministre des Armées, a visité lundi 24 juin la base aérienne 116 de Luxeuil-les-Bains et a pu rencontrer des jeunes volontaires du Service national universel (SNU). Elle a surtout annoncé que la BA 116 serait dotée à partir de 2032 d’avions Rafale en remplacement des vieux Mirages 2000-5. De quoi rassurer les élus qui craignaient la disparition du plus gros employeur de la ville.

/ Sonia Pignet

Ils étaient environ 350 vendredi soir à braver le froid devant la Sous-Préfecture de Lure pour soutenir la famille Gjyriqi sous le coup d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF). Émise le 15 avril dernier par le Préfet de Haute-Saône, cette décision révolte jusqu’au conseil municipal de Lure qui, comme de nombreux habitants, soutient cette famille dans son combat pour obtenir un titre de séjour depuis 2013.

/ Guillaume Clerc

À Lure, le débat consacré à l’organisation des services publics aura donné lieu à des échanges intéressants. Mais il n’y a presque que le député LREM Christophe Lejeune présent dans la salle pour adhérer à la démarche du grand débat national. Cette méfiance n’a pas empêché les autres participants d’exposer leur colère et le sentiment d’abandon qu’ils ressentent. Et presque tous préviennent dans une atmosphère parfois lourde : le retour de flamme risque d’être terrible si des réponses concrètes n’émergent pas rapidement.

Pages